VINCENT JENDLY – GRANDE SYNTHE (LUX IN TENEBRIS)

Quand j’avais cinq ans, je me suis noyé. Je suis presque mort. Mais des ténèbres, je suis revenu à la lumière. Au fil des ans, j’ai apprivoisé l’eau, au point d’aimer y flotter quand tout le monde la craint :…

VINCENT JENDLY - GRANDE SYNTHE (LUX IN TENEBRIS)

Source

0
(0)

Quand j’avais cinq ans, je me suis noyé. Je suis presque mort. Mais des ténèbres, je suis revenu à la lumière. Au fil des ans, j’ai apprivoisé l’eau, au point d’aimer y flotter quand tout le monde la craint : la nuit. C’est là que je me sens le plus vivant. En photos et en vidéos, la série Lux in tenebris explore cette sensation grisante, entre grands ports maritimes et traversées en cargo.

~

When I was five, I almost drowned. I nearly died. But from the darkness I came back to the light. Over the years, I overcame my fear of water to the point that I enjoy floating when everybody is afraid to: at night. That’s when I feel most alive. In photos and videos,
the Lux in tenebris series explores this thrilling sensation, between major seaports and freighter trips.

0 / 5. 0

Leave a Reply