Sacré soi !

Comment devient-il œuvre à la place de l’œuvre ? Au fil du temps, les prises de vue s’enchaînent, s’accélèrent, se précisent ; dans un tourbillon de regards éclatés, le soi envahit l’image jusqu’à s’y perdre.

Sacré soi !

Source

0
(0)

Comment devient-il œuvre à la place de l’œuvre ? Au fil du temps, les prises de vue s’enchaînent, s’accélèrent, se précisent ; dans un tourbillon de regards éclatés, le soi envahit l’image jusqu’à s’y perdre.

0 / 5. 0

Leave a Reply