RaVi Maussade

Dans le vent qui court, glaner des mots qui s’aiment, s’aimantent et sonnent. Les fredonner , les mélanger, les accorder, recommencer, chercher le contre pied, risquer le contresens. Au fil du temps abandonner les emballages (arrangements, orchestrations, machines à son…)…

RaVi Maussade

Source

0
(0)

Dans le vent qui court, glaner des mots qui s’aiment, s’aimantent et sonnent.

Les fredonner , les mélanger, les accorder, recommencer, chercher le contre pied, risquer le contresens.

Au fil du temps abandonner les emballages (arrangements, orchestrations, machines à son…) et retrouver la fragilité d’une voix nue sur six cordes sèches.

De la chanson artisanale, à partager dans l’instant.

De la chanson de proximité, à déguster sur place.

0 / 5. 0

Leave a Reply