Klassroom : déjà dans 40 pays .. une licorne française dans 5 ans…?

Klassroom est une plateforme d’un genre un peu particulier visant à mettre en relation les enseignants et les parents d’enfants qui fréquentent les “petites classes”.. A noter que cela n’a pas été mis en place par l’Education Nationale… Mais avec…

Klassroom : déjà dans 40 pays .. une licorne française dans 5 ans...?

Source

0
(0)

Klassroom est une plateforme d’un genre un peu particulier visant à mettre en relation les enseignants et les parents d’enfants qui fréquentent les “petites classes”..

A noter que cela n’a pas été mis en place par l’Education Nationale… Mais avec son accord (il faut ce qu’il faut dans notre pays)..

Très gros succès en France .. et ailleurs. Car Klassroom est utilisé de la même façon qu’en France dans une quarantaine de pays (soit en anglais, soit en espagnol)..

Et cela sans aucune démarche de conquête. Uniquement le bouche à oreille..

Frank-David Cohen nous explique par la menu les fonctionnalités de la plateforme..

En fait, Klaasroom veut disrupter le fameux cahier de liaison papier que nous avons eu dans notre prime jeunesse.. Il en montre un d’ailleurs.. (et aussi les ENT voir plus loin)..
En gros, cette plateforme regroupe des mini-réseaux sociaux, chacun étant dédié à une classe.

Combien y a-t-il d’écoles ” de petites classes” qui utilisent Klassroom ? Qui est moteur dans cette affaire ? L’enseignant ? Les parents ?

170.00 utilisateurs, 10 millions d’interactions, 1,5 million de photos partagées, 35.000 de posts d’enseignants traduits (pour les parents qui ne comprennent pas bien le Français).. Etc..

Quel le marché potentiel en France ?
280.000 classes du 1er degré en France, avec 6,8 millions d’élèves..

Quid du collège ? Du lycée ? (“On ne s’interdit pas à terme d’aborder ces créneaux”)

Quel est l’importance du marché mondial pour Klassroom ? L’Asie est-elle au programme ?

Quel est le business model (logique de freemium : combien de parents s’abonnent ) ? L’enseignant n’a aucune autorisation à demander pour créer sa classe, ni aucun budget à quémander.. Comment les parents sont-ils prévenus que tel enseignant vient de lancer sa classe sur Klassrom ? Quel est le taux d’adhésion des parents ? Concurrence (assez forte aux USA) ? Nouvelles fonctionnalités (le ClassBoard ? Le YearBook ? Le “porte-monnaie de l’école ) ? Financement ?

Frank-David nous fait une démo complète de la plateforme.. (fil d’actualités, comment un parent peut contacter l’enseignant en privé, partage des devoirs (pour l’enfant qui est malade), chat privé entre les privés ? Etc..

Quid de la visiophonie ?

Le mécanique de Klaasroom pourrait- elle être appliquée dans d’autres domaines ?

Y a-t-il forte opposition à Klassroom ? “Oui naturellement !” (On est en France quand même !).. Lesquelles ? (les lourdeurs des ENT et autres lobbies… après le Minitel : l’ENT)…

Quel serait l’intérêt de la blockchain ? “Il y a un vrai sujet : la gestion des sous à l’école..”

Klaasroom : une licorne dans 10 ans.. ??

Enregistré le 23 juillet 2019..

Emmanuel Macron Education Nationale Jean-Michel Blanquer Espace numérique de travail

0 / 5. 0

Leave a Reply