Des rideaux sur Paris

Des rideaux sur Paris Synopsis : texte sur les rideaux aux fenêtres bordant le parc Monceau et le mystère qu’ils évoquent. Ce qu’à Paris il pouvait fers-chauds cette année forgés aux gardes-corps faits de fleurs si dorées A l’encoche des…

0
(0)

Des rideaux sur Paris
Synopsis : texte sur les rideaux aux fenêtres bordant le parc Monceau et le mystère qu’ils évoquent.

Ce qu’à Paris il pouvait fers-chauds cette année
forgés aux gardes-corps faits de fleurs si dorées
A l’encoche des façades du parc Monceau
aux pieds desquelles vont ceux des gens comme il faut

Ils ressemblaient tous à de petites épingles
Tandis que d’autres vivaient derrière ces tringles
Partout des poussettes, couples gays ou joggeurs
Des voilages de verdure aux laies de couleurs

Les rideaux d’argent se répétaient aux fenêtres
des immeubles haussmanniens blonds et peut-être
comme des blés légers derrières les carreaux
se reflétaient semblables à des pièces d’eau

Entre joncs finement tracés dans une laque
et constructions d’ivoire mouillées de flaques
s’éparpillaient des rectangles à l’infini
autour du parc, des fractales dans tout Paris

Ça s’étoilait métriquement à chaque étage
et sur ces marigots tremblait tout un paysage
vide comme la mort et rejetant les cieux
ou fait de nacre et de filaments précieux

Le fil était blanc en d’improbables dentelles
on aurait dit les dessous d’une demoiselle
quand d’autres étaient gris, jaunis par le chagrin
déçus par la lune jusqu’au petit matin

Tirés en bonne-femme, la taille en embrasse
mais, ne cachaient-ils pas garçons qui s’enlacent ?
Un porno sur damassé au discret coton
et des corps qui tous voulaient leur part de mentons

Ainsi, l’amour connaît sublimes canicules
et n’est-ce pas pour lui qu’on inventa le tulle
des mouches de velours, aisselles et pubis
afin de protéger ces ardeurs d’Anubis ?

Sachez qu’à vos fenêtres marchait un poète
stores clos en vos dais, instinct d’anachorète
vous que je croyais malades, tristes et seuls
vous cachiez derrière rideaux bleus ou tilleuls
 
▌©Alain Cabello-Mosnier (poète gay & MASSEUR) ⚣
jeudi 27 juin 2019

0 / 5. 0

Leave a Reply